Et si vous choisissiez la Spécialité Physique-Chimie en Terminale Scientifique !

Dans cet article on va vous expliquer comment choisir votre spécialité en Terminale Scientifique puis pourquoi choisir la spécialité Physique-Chimie.

A la fin de la première Scientifique, les élèves doivent choisir pour la classe de Terminale un enseignement de spécialité de 2h par semaine, entre 3 matières scientifiques pour la 1ère SSVT et pour la 1ère SSI.

Le choix de la spécialité est obligatoire entre :

- Sciences Physiques et Chimiques
- Sciences de la Vie et de la Terre
- Mathématiques
- Informatique

Ce choix doit permettre :

•De gagner des points au baccalauréat :

En effet, la matière scientifique choisie comme spécialité est affectée d’un coefficient + 2 au baccalauréat :

• Si l’élève choisie la spécialité mathématiques, cette matière sera affectée d’un coefficient 9 (enseignement obligatoire coefficient 7 + enseignement de spécialité coefficient 2)
• Si l’élève choisie la spécialité physique-chimie, cette matière sera affectée d’un coefficient 8 (enseignement obligatoire coefficient 6 + enseignement de spécialité coefficient 2)
• Si l’élève choisie la spécialité sciences de la vie et de la Terre, cette matière sera affectée d’un coefficient 8 (enseignement obligatoire coefficient 6 + enseignement de spécialité coefficient 2).

•D’étudier une matière qui plaît :

Le choix de spécialité doit tenir compte de ses goûts personnels mais aussi de ses capacités. Par exemple, il n’est pas recommandé à un élève moyen de prendre la spécialité mathématiques vu le coefficient élevé qui lui est attribué.

Il est donc important de connaître les thèmes traités pour chacune de ces trois spécialités :

•Spécialité Physique -Chimie :Thèmes traités

Thème 1 : Le son et musique

- Instruments de musique : instruments à cordes, à vent à percussion, instrument électronique. Acoustique musicale, gamme, harmoniques. Traitement de son.
- Émetteurs et récepteurs sonores : Voix, acoustique physiologique. Microphone, enceinte acoustique, casque audio. Reconnaissance vocale.
- Son et architecture : Auditorium, salle sourde. Isolation phonique, acoustique active, réverbération.

Thème 2 : L’eau

- Eau et environnement : Mers, océans, climat, traceurs chimiques. Érosion, dissolution, concrétion. Surveillance et lutte physico-chimique contre les pollutions, pluies acides.
- Eau et ressources : production d’eau potable, traitement des eaux. Ressources minérales et organiques dans les océans, hydrates de gaz.
- Eau et énergie : piles à combustibles. Production de dihydrogène.

Thème 3 : Matériaux

- Cycle de vie : Élaboration, vieillissement, corrosion, protection, recyclage, élimination.
- Structure et propriétés : conducteurs, supraconducteurs, cristaux liquides. Semi-conducteurs, photovoltaïques. Membranes. Colle et adhésifs. Tensioactifs, émulsions, mousses.
- Nouveaux matériaux : Nanotubes, nanoparticules. Matériaux nanostructurés. Matériaux composites. Céramiques, verres. Matériaux biocompatibles, textiles innovants.

•De poursuivre ses études après le baccalauréat dans une voie cohérente avec la spécialité.

Il est préférable de favoriser la spécialité qui sera la plus utile pour son orientation post-bac. Toutefois, aucune des 3 spécialités ne ferme des portes. On peut très bien faire la spécialité physique-chimie et poursuivre après en des études axées plus sur la biologie ou sur les mathématiques.

•Les séances :

Une classe avec un maximum de 16 élèves, des séances de 2h sous forme de TP et quelques séances d’exercices sous forme de résolution de problème. La partie théorique est amenée par la manipulation. Toutes les compétences exigibles sont ceux du spécifique. Dans ces séances on apprend l’autonomie et on développe le goût pour les sciences expérimentales.

•L’évaluation pendant l’année :

Sous forme de contrôles de 2h et/ou d’interrogations dans le créneau horaire de la spécialité, surtout le 1er trimestre. Le 2ème et le 3ème trimestre l’évaluation de la spécialité sera dans les devoirs communs et les bacs blancs.

•L’épreuve pratique

(compétences expérimentales) :

L’épreuve pratique au baccalauréat permet d’évaluer les capacités manipulatoires acquises en physique-chimie par le candidat. Les élèves ayant suivi la spécialité physique-chimie ont autant de chance d’être évalués sur un TP d’enseignement spécifique que de spécialité.
Cette épreuve qui dure 1h, compte pour 4 points de la note attribuée sur 20 points en physique-chimie au baccalauréat.

•Le jour du bac :

A l’épreuve écrite de physique-chimie au baccalauréat, pour les élèves de spécialité physique-chimie, l’exercice de spécialité (chimie ou physique) prendra la place de l’un des 3 exercices, donnés en spécifique. L’épreuve est notée sur 20 points.
En spécialité l’épreuve du bac peut être axée sur la résolution de problème comme sur un exercice tout à fait classique, c’est tout à fait possible aussi d’avoir un exercice où l’une des questions est de rédiger un paragraphe de synthèse argumentée de documents scientifiques.

  • En choisissant

la spécialité Physique-Chimie :

- L’élève est mieux préparé à l’épreuve écrite de Physique-Chimie puisque certaines notions sont approfondies en spécialité.

- L’élève est mieux préparé à l’épreuve pratique puisqu’il a 2h de TP en plus par semaine avec la spécialité.

- L’élève développe son autonomie, son esprit critique ... Il est constamment dans la peau d’un chercheur...