Le lycée Jean Jaurès, Lauréat du prix de l’éducation citoyenne 2015

C’est dans les salons de la Préfecture du Val d’Oise que le Prix a été remis en mains propres au Professeur et aux élèves de seconde 7, seconde 8 et 1STI2D4 le mercredi 3 juin 2015.

Ce prix de l’éducation citoyenne 2015 récompense une démarche engagée avec plusieurs classes de l’établissement sur le thème de la liberté d’expression.

Le projet « Cartooning for peace » ou la contribution à une éducation citoyenne » a eu pour objectif de mener les élèves à s’intéresser au travail du caricaturiste et à son rôle dans nos sociétés. L’exposition, accompagnée d’un dossier pédagogique, est au cœur du projet. Elle aborde différentes thématiques qui touchent à la fois la société française mais qui sont aussi des questions internationales de façon à leur faire saisir qu’ils seront en plus d’être citoyen français et européen, des citoyens du monde. Les enjeux de société analysés sont essentiels : les médias et notamment le rôle du dessin de presse, la question « peut-on rire de tout ? », le racisme, le rapport entre dessin et religion, en revenant dès le premier panneau sur le contexte de la création de l’association suite à l’affaire des caricatures de Mahomet en 2005, ce qui nous a amenés à revenir et insister sur un principe fondateur de notre République, la laïcité.
Autres thématiques étudiées : la censure, le rôle d’internet particulièrement dans les révolutions arabes, « notre voisin le Proche-Orient », les enfants dans les conflits, le droit des femmes et la problématique environnementale du développement durable. Ces dernières ont été d’autant plus explicitées grâce au formidable documentaire réalisé par Stéphanie Valloatto, Caricaturistes, fantassins de la démocratie, qui suit au plus près le travail de caricaturistes du monde entier, de la Chine au Venezuela en passant par un Israélien et un Palestinien mais aussi des Algériens, des Ivoiriens, un Cubain, un Américain, un Russe…, tous réunis dans l’association Cartooning for peace.
L’objectif premier a donc été de faire prendre conscience aux élèves de cette réalité grâce à ces excellents supports pédagogiques. Dans un second temps, l’objectif a été d’utiliser cette exposition pour amener les élèves à partager cette découverte avec leurs proches le temps d’une soirée. Enfin, ce travail qu’on a eu la chance de mener a permis aux élèves de réaliser leurs propres caricatures à partir notamment de sujets d’actualité, et je l’espère, amènera les élèves à rencontrer des membres de l’association.